3 décembre: journée internationale des personnes handicapées

vendredi 29 novembre 2019

Tout au long de l’année, les journées internationales sont des opportunités de sensibiliser le grand public sur des thématiques sociales et sociétales. CAP48 profite du 3 décembre, journée internationale des personnes handicapées, pour mettre en lumière les problématiques liées à l’inclusion des personnes en situation de handicap.

La Journée Internationale des personnes handicapées, ça consiste en quoi ?

« Depuis 1992, la Journée internationale des personnes handicapées est célébrée chaque année le 3 décembre à travers le monde. Elle vise à promouvoir les droits et le bien-être des personnes handicapées dans toutes les sphères de la société et du développement et à accroître la sensibilisation à leur situation particulière dans tous les aspects de la vie politique, sociale, économique et culturelle. », explique le site de Nations Unies, dont l’Assemblée générale est chargée de proclamer les Journées internationales.

 

Une opportunité d’informer et conscientiser

Depuis 60 ans, CAP48 a un rôle essentiel de sensibilisation du grand public. Une enquête menée par CAP48 en 2017 (Dedicated) a montré que près de 8 Belges francophones sur 10 se disent sensibilisés à la question du handicap. Parmi eux, près d’une personne sur deux attribue se sensibilité aux médias et opérations de sensibilisation, parmi lesquelles CAP48 pour deux personnes sur trois.

Mais cette enquête révèle également qu’en 2017, une personne sur deux ne trouve pas qu’il existe un manque d’inclusion des personnes handicapées dans la société. Beaucoup de travail reste donc à faire pour que les difficultés liées au handicap soient pleinement intégrées dans nos mentalités !

A l’occasion de cette journée, CAP48 lance une série de portraits. Des témoignages et récits qui illustrent les défis actuels de notre société !

Découvrez dès aujourd’hui le portrait de Johana, une jeune fille qui a des rêves plein la tête :

Découvrez les prochains portraits tout au long de l’année sur les pages Facebook, Youtube et Instagram de CAP48
 

Le handicap est la seconde cause de handicap en Belgique

L’année dernière, ¼ des signalements reçus par UNIA (Centre Interfédéral pour l’égalité des chances) concernait une discrimination basée sur le handicap. Soit 3 signalement reçus par jour. Un chiffre en constante augmentation durant ces dernières années.

Les domaines principalement concernés par une discrimination en raison d’un handicap sont les biens et services (logement, santé et soins, et transports principalement), l’enseignement et l’emploi.

C’est pour cette raison que depuis de nombreuses années, CAP48, à travers ses campagnes de sensibilisation, invite à
changer le regard que nous portons sur le handicap en rappelant que derrière chaque handicap se trouve un individu à part entière : une personne qui fait face à des difficultés (1990), qui a des talents artistiques (2004), qui a des compétences professionnelles (2006), qui n’a pas besoin de pitié (2007-2008), qui peut être belle et sexy (2010), qui peut avoir de l’humour (2012-2013), qui a un entourage précieux (2014), qui a le droit d’aller dans l’école de son choix (2015), et qui a souvent rencontré le handicap au cours de sa vie (2016). Cette année encore, la campagne annuelle nous invitait à nous débarrasser de notre gêne face aux personnes handicapées.

 

Seuls 35% des personnes handicapées ont un emploi

L’accès à l’emploi est un droit fondamental inscrit dans l’article 27 de la Convention ONU concernant les droits des personnes handicapées.
En Belgique, on considère actuellement que 15% de la population en âge de travailler est touchée par un handicap. Dans 80% des cas, le handicap apparait en cours de vie.

En Belgique, le taux d’emploi est de l’ordre de 70% en 2018. Pourtant, seuls 35% des personnes handicapées ont un emploi, contre 50% en moyenne dans l’Union européenne. Parmi les personnes handicapées inactives, 41% s’estiment aptes à mener une activité professionnelle, soir près de 200.000 personnes. L’emploi des personnes handicapées est aujourd’hui un véritable enjeu pour leur autonomie, participation sociale, et leur épanouissement.

Chaque année, CAP48 remet son Prix CAP48 de l’Entreprise Citoyenne à des entreprises qui mènent des politiques remarquables en matière d’insertion professionnelle des personnes handicapées. Cette démarche vise à montrer des exemples concrets et à susciter de nouvelles démarches positives auprès d’autres entreprises.

 

L’action de CAP48

Pour favoriser le bien-être et l’autonomie des personnes en situation de handicap en Wallonie et à Bruxelles, CAP48 finance chaque année plus de 160 projets qui, localement, peuvent ainsi mettre en place des initiatives essentielles.




Les autres actualités

Toute l'actualité