Dix films et docus sur le handicap à découvrir sur la RTBF

Dix films et docus sur le handicap à découvrir sur la RTBF

vendredi 7 octobre 2022

Jusqu’au 16 octobre, date de la Grande Soirée qui marquera la fin de la campagne de solidarité 2022, la RTBF vous propose 10 films et documentaires à découvrir sur le thème du handicap. Une œuvre à visionner par jour dès aujourd’hui, ça vous dit ? On vous a concocté le programme TV des 10 prochains jours !

 

Dimanche : « Un remède de cheval »

Diffusé le 9/10 sur La Une, à 14h07

Touchée par plusieurs cancers depuis ses 25 ans, Barbara a perdu l’usage de ses jambes à l’âge de 40 ans. Durant ses années de lutte contre le cancer, passées entre l’hôpital, les chimios et les récidives, sa passion pour les chevaux n’a fait que grandir. C’est d’ailleurs son cheval, Stuart, qui réussit à sortir Barbara de l’obscurité. Grâce à sa pratique de l’équitation, elle a pu arrêter ses traitements de kinésithérapie, et même réussi à arriver au sommet des exploits sportifs : les Jeux Paralympiques de Tokyo 2021 ! Ce film nous partage tous ses préparatifs ainsi que cette aventure inédite qui lui offre la reconnaissance de grande athlète.

TEASER : https://www.facebook.com/watch/?v=1237446233744724

 

Lundi : Deux documentaires dans l’émission « Regard sur… »

Diffusé le 10/10 sur La Trois

Découvrez « L’entre deux mondes des devenus sourds » : ils sont près de 6 millions en France, qui mènent un combat quotidien pour comprendre la parole au prix d’efforts insoupçonnés. Ils ne sont pas nés sourds mais le sont devenus. La langue des signes n’est pas leur monde. Ils sont équipés de prothèses auditives ou d’implants.

Le documentaire sera ensuite suivi d’une co-production RTBF intitulée « Une bosse dans le cœur ».

Kirill, 33 ans, cherche l’amour mais ne le trouve pas. Il est trisomique et les femmes non-handicapées qu’il tente de séduire le rappellent toujours à cette différence. Atteint d’une malformation cardiaque allant souvent de pair avec la trisomie, Kirill pense que la bosse sur son cœur, opéré plusieurs fois, est la cause de son handicap. Un handicap et un coeur qui l’empêchent ainsi de vivre ses rêves. Pour cet amour qui l’obsède, il se construit une vie imaginaire où la trisomie n’existe plus. Dans sa chambre, il s’évade dans un monde inspiré de clips et de séries télévisées. Dans la vie réelle, que ce soit dans des ateliers artistiques du Créham ou lors d’un séjour en Ardèche, il installe un jeu de drague avec les femmes qui l’encadrent.

 

Mardi : « Autisme au féminin : la différence invisible »

Sur Auvio

On sait que l’autisme est un “spectre”, un continuum entre des différences très marquées et parfois imperceptibles. Certains autistes ont des déficiences intellectuelles, et d’autres des QI très élevés. Ces derniers échappent souvent au radar, surtout quand ce sont des femmes. Une différence invisible, jusqu’à ce que le masque devienne trop lourd à porter.

On sait que l’autisme est un “spectre”, un continuum entre des différences très marquées et parfois imperceptibles. Certains autistes ont des déficiences intellectuelles, et d’autres des QI très élevés. Ces derniers échappent souvent au radar, surtout quand ce sont des femmes. Une différence invisible, jusqu’à ce que le masque devienne trop lourd à porter.

 

Mercredi : à la rencontre de sportifs

Le 12/10 en soirée sur Tipik

  • « Théo Curin : ma différence, ma force »L’histoire de Théo Curin est une leçon de vie. Il n’a que 6 ans lorsqu’il est amputé des quatre membres suite à une méningite foudroyante. Grâce à sa rage de vivre, son courage, sa volonté de vaincre et l’amour de ses proches, il a surmonté cette épreuve et a fait de sa différence une véritable force. Double vice-champion du monde de natation handisport, chroniqueur à la télévision, acteur, mannequin, mais aussi aventurier de l’extrême, rien ne semble impossible pour ce jeune homme de 22 ans, pour qui le handicap n’est pas un frein mais au contraire, un moteur. Théo Curin a accepté de raconter son histoire et de faire découvrir ses archives personnelles, celles d’un enfant qui a dû tout réapprendre. Grâce aux témoignages bouleversants de ses parents et de sa sœur, mais aussi de ceux qui l’ont soigné, de ceux qui ont cru en lui et en sa capacité à relever tous les défis, ce documentaire, raconté par son ami Denis Brogniart, retrace l’incroyable destin de ce jeune homme hors normes.
  • « Exploits solidaires »” Exploits solidaires (Never Give Up) retrace les parcours de 2 hommes exceptionnels, Arnaud de Meester, ultra triathlète et Ilias Benkaddour, athlète handisport. Les réalisateurs les ont suivis pendant plus d’un an mettant en lumière leurs doutes, leurs échecs, leurs réussites mais surtout leur véritable amitié. Un documentaire qui va au-delà de l’exploit sportif et qui se veut inspirant pour chacun d’entre-nous. Un pari fou au profit de CAP48. Arnaud de Meester et Ilias Benkaddour ne se seraient sans doute jamais rencontrés sans CAP48.

 

Jeudi : « Autisme, mon enfant ma bataille »

Le 13/10 dans Doc Shot

Décidée à lever le voile sur le retard accumulé par la France dans le diagnostic, la scolarisation et l’intégration des personnes autistes, la journaliste Elizabeth Tchoungui, elle-même mère d’un enfant autiste, raconte le combat quotidien des familles et confronte leurs expériences aux professionnels de santé et responsables politiques français qu’elle va rencontrer. Mais le film ne se contente pas de dresser un tableau sombre, il met également en avant des structures innovantes favorisant l’autonomie et l’insertion des personnes autistes. Ce documentaire permet de découvrir que les autistes, dans leur grande majorité, sont capables d’évoluer, de s’adapter et de s’intégrer.

 

Vendredi : Connaissez-vous « Lou » ?

Le 14/10 dans Le temps d’une histoire sur la Une

Lou Boland a marqué de son empreinte la saison 9 de The Voice Belgique, une des émissions télévisées les plus populaires de Belgique francophone. Le jeune artiste s’est révélé aux yeux d’un large public, qui l’a plébiscité jusqu’au stade des demi-finales. Ce succès, Lou le doit autant à son profil touchant qu’à son talent singulier. Ce jeune homme aveugle et autiste est atteint d’une malformation cérébrale, mais il est aussi un musicien autodidacte et un chanteur touche-à-tout brillant, qui vit pour et par la musique.

Lou Boland a marqué de son empreinte la saison 9 de The Voice Belgique, une des émissions télévisées les plus populaires de Belgique francophone. Le jeune artiste s’est révélé aux yeux d’un large public, qui l’a plébiscité jusqu’au stade des demi-finales. Ce succès, Lou le doit autant à son profil touchant qu’à son talent singulier. Ce jeune homme aveugle et autiste est atteint d’une malformation cérébrale, mais il est aussi un musicien autodidacte et un chanteur touche-à-tout brillant, qui vit pour et par la musique.

 

Samedi : « Victor »

Le 15/10 dans « Fenêtre sur » sur La Trois

Victor a 17ans, peu à peu, il perd la vue. C’est irrévocable. Refusant ce handicap, Victor se
bat pour rester un adolescent ordinaire et devenir un adulte comme les autres. Aujourd’hui,
Victor a décidé de prendre son envol et de s’inscrire à l’Université pour y suivre des études
de droit.

 

Dimanche : Deux œuvres primées

Le 16/10 dès 14H20 sur La Une

  • « Capitaine Fantastique »Le Druillennec veut dire “mal fichu” en breton, avec sa démarche de pantin désarticulé c’est
    un nom qui va comme un gant à Gilles Le Druillennec né IMC (infirme moteur cérébral). Depuis toujours, il n’a eu de cesse d’”oser vivre sa différence” et de remuer ciel et terre pour mener à bien ses projets, des plus simples aux plus fous. Résultat, un CV à rallonge : marin, conducteur de bus, moniteur et formateur de voile, directeur de centre nautique et même comédien… Récemment, un petit bonhomme de 10 ans, Mathieu, son clone au même âge et avec le même handicap, est entré dans sa vie.

    Un film diffusé dans le cadre de « The Extraordinary Film Festival », et primé par le « Prix RTBF »

  • « Hors normes, un autre regard »Avec 2,1 millions de spectateurs, le César des Lycéens et huit nominations aux César 2020, le dernier film d’Éric Toledano et Olivier Nakache “Hors Normes” a bouleversé les consciences en abordant frontalement le problème de la gestion de l’autisme en France. Face à ce constat, le documentaire de l’après­ “Hors Normes” propose une immersion dans le monde de l’autisme, au coeur d’une réalité brute où parents, éducateurs, médecins et fonctionnaires luttent chaque jour pour améliorer la vie des autistes. Une plongée bouleversante qui prouve qu’une fiction populaire peut avoir un impact sur la réalité.

    Terminez ensuite ce marathon par la Grande Soirée CAP48, dès 20H20 sur La Une, la Trois et Auvio !




Les autres actualités

Toute l'actualité
Aller au contenu principal