Compas format: “on ne peut pas les abandonner”

mardi 28 avril 2020

La crise du coronavirus a indéniablement engendré une crise sociale à laquelle les associations du secteur tentent de faire face. Accompagnant des jeunes en décrochage scolaire vers un nouveau projet de vie, l’asbl compas format doit fournir urgemment du matériel informatique à ses bénéficiaires. Sans cela, les conséquences pourraient s’avérer désastreuses pour la plupart d’entre eux: IPPJ, sans-abrisme, …

Compas format est un service d’accrochage scolaire implanté sur trois sites : Verviers, Seraing et Waremme. Les équipes de l’asbl accompagnent des jeunes vivants des difficultés variées. Ils rejoignent en effet le programme lorsqu’ils ne trouvent plus leur place dans l’enseignement officiel. Après avoir été renvoyés de trop nombreuses fois de l’école ou après avoir été déscolarisés pendant de nombreuses années à cause d’une situation familiale ou personnelle ingérable, ces jeunes y reconstruisent un projet de vie.

La crise sanitaire du Covid-19 a malheureusement mis à mal les procédures enclenchées puisque les jeunes, confinés chez eux, ne savent plus se rendre jusqu’à l’institution. Compas format a rapidement adapté ses enseignements, à l’instar des écoles, en proposant des sessions à distance. Le problème, c’est que l’accompagnement de l’asbl s’adresse principalement à des jeunes vivant une situation financière précaire qui n’ont, de ce fait, pas toujours accès au matériel informatique adéquat.

Lire : « Urgence sociale covid-19: on a besoin de vous! »

Alain Moriau, Directeur de Compas Format, évoque des issues dramatiques si l’accompagnement cessait : « Le programme dure trois mois mais la perte de contact met sa réussite en péril. Pour certains d’entre eux, l’échec se traduirait par une entrée en IPPJ. D’autres risqueraient de se retrouver à la rue. C’est pour cela que nous avons urgemment besoin de les équiper en matériel informatique pour pouvoir poursuivre l’accompagnement à distance et ainsi éviter cette issue dramatique. On ne peut pas les abandonner »

C’est pour cette raison que l’association a répondu à l’appel à projets d’urgence lancé par CAP48 et Viva for Life. Grâce au financement reçu, Compas Format va pouvoir équiper ses jeunes d’ordinateurs qui leur permettront de poursuivre leur programme et reprendre la direction de leur nouveau chemin de vie.

Plus de 150 associations ont, à ce jour, déposé une demande de financement d’urgence auxquelles CAP48 et Viva for Life ne pourront répondre que si les moyens financiers sont disponibles. C’est pour cette raison qu’il ne faut plus attendre une seconde pour agir.

Faire un don




Les autres actualités

Toute l'actualité