L’asbl du mois de novembre

26 novembre 2018

« La lumière » est née à Liège en 1919 pour le réconfort des soldats frappés de cécité par la guerre, essentiellement à cause du gaz moutarde. Elle découvrit bientôt la détresse des aveugles civils, alors dépourvus de pension, et les adopta.

La lumière fête ses 100 ans

 
 
« La lumière » est née à Liège en 1919 pour le réconfort des soldats frappés de cécité par la guerre, essentiellement à cause du gaz moutarde. Elle découvrit bientôt la détresse des aveugles civils, alors dépourvus de pension, et les adopta. Depuis maintenant 100 ans, l’association a comme mission de répondre de manière personnalisée aux attentes rencontrées par ces personnes. En les aidant à acquérir l’autonomie utile au quotidien et favoriser leur épanouissement dans un monde définitivement dédié aux voyants, l’asbl s’efforce de créer et de maintenir des structures adaptées.
 
Voici les témoignages de Lucile et Simon, ainsi que celui de la Logopède de l’asbl « La lumière ». Ils reviennent sur l’intégration scolaire des deux enfants, qui définitivement, tiennent à apprendre tout autant que leurs nouveaux camarades de classe.
 


 

line
« Le soutien de CAP48 nous a permis de mener à bien nos objectifs. Avoir accès à un outil tel que celui-là, sans devoir investir, est une formidable opportunité. Nous avons pu financer une année entière d’intégration scolaire à Lucile et Simon, deux enfants malvoyants. CAP48 nous a donné de la visibilité, et nous avons de nombreux nouveaux donateurs depuis notre collaboration, ce qui va nous aider à évoluer à long terme. »

Line Brasseur,
Responsable Communication

 
 
Au fil des années, l’association a mené à bien l’accompagnement social des personnes malvoyantes, en étant à l’écoute, en les aidant dans les démarches administratives, en leur portant renfort à domicile. Elle a multiplié l’organisation d’activités culturelles, d’ateliers créatifs, ou de séances de sport adapté. L’asbl a créé sa propre bibliothèque spéciale, un endroit réservé aux malvoyants, et qui propose des livres sonores, en braille ou en grands caractères. Elle a ouvert un centre de réadaptation fonctionnelle, prenant en charge la guidance scolaire, des stages de réadaptation pour petits et grands, ainsi qu’une médiathèque spécialisée.
 

lalumière
Mais ce n’est pas tout, l’association est à l’origine d’un centre de consultation spécialisé dans les basses visions, avec notamment des expertises en termes d’aides optiques, d’orthoptie, d’optiques ou encore d’ergothérapie. Elle assure également un suivi pédagogique grâce à son Service d’Aide à l’Intégration scolaire, le tout en coordination avec les équipes sur place. Et pour finir en beauté, « La lumière » est la mère d’une E.T.A (Entreprise de Travail Adapté) depuis 1919, où l’inclusion des travailleurs handicapés a clairement contribué à la réussite du projet.

Aujourd’hui, c’est plus de 1.500 aveugles et 8.000 malvoyants de tous âges qui comptent sur l’aide et l’accompagnement offerts par les professionnels de LA LUMIERE.




Les autres actualités

Toute l'actualité