L’absl du mois de septembre

7 septembre 2018

Le vendredi 7 septembre 2018, l’asbl Domisiladoré posait la première pierre d’une toute nouvelle résidence de nuit pour adultes porteurs d’un handicap mental. Une étape ô combien importante après deux ans de préparation.

L’ASBL « DOMISILADORÉ »

 

postit
Le vendredi 7 septembre 2018, l’asbl Domisiladoré posait la première pierre d’une toute nouvelle résidence de nuit pour adultes porteurs d’un handicap mental. Une étape ô combien importante après deux ans de préparation.

Certains parents de la Commune de Marchin étaient très inquiets. Ils se sont rendu compte qu’ils ne seront pas éternellement disponibles pour accueillir leurs enfants le soir, après qu’ils aient fréquenté le centre de jour. Et que dans ces conditions, ils devront malheureusement quitter la région dans laquelle ils ont grandi, dans laquelle ils se sont fait des amis, dans laquelle ils ont tous leurs repères.

C’est particulièrement en réponse à ces besoins que l’idée d’un centre de nuit a vu le jour.Il permettra d’accueillir une dizaine d’adultes dès la fin de la journée.

Une navette viendra les chercher dans le nouveau centre tous les matins, afin qu’ils voyagent tous ensemble et qu’ils profitent d’un rythme de vie épanouissant. Il n’existe actuellement aucune alternative dans la région, c’est pourquoi l’établissement sera vite complet.

 

« Quand CAP48 nous a annoncé qu’elle participerait financièrement, nous nous sommes enfin sentis compris. Ils étaient les premiers, nous nous sommes dit que c’était un signe, que c’était l’élan qu’il nous fallait. Nous avions besoin de cette confiance, cela a permis au projet de prendre du sens. Même pour nous, c’était encore un peu flou, les autres nous disaient que ce serait très difficile, que nous étions fous ; mais CAP48 nous a confirmé que nous ne l’étions pas. »

Liliane Hardenne-Bossy,
Présidente de l’asbl « Domisiladore »

 

postit
Toutes les familles ne sont pas capables de prendre en charge les difficultés qu’entraîne un handicap mental. Les centres de jour arrivent à combler certains manques, mais cette nécessité ne s’arrête pas à 18h30… La résidence ouvrira ses portes lors du dernier trimestre 2019, le prochain défi sera alors de faire fonctionner l’établissement, en continuant à compter sur la générosité de ses partenaires.



Les autres actualités

Toute l'actualité