Comment c’est arrivé? On s’en fout!

31 août 2018

COMMENT C’EST ARRIVÉ? ON S’EN FOUT!
La nouvelle campagne de sensibilisation de CAP48.

 
 
80 % des handicaps surviennent en cours de vie, à la suite d’un accident, à la maison, en famille, au travail, en voyage, …
 
Dès lors où ainsi la vie bascule, l’acceptation et la reconstruction sont essentielles pour les personnes en situation de handicap, mais comment se concentrer sur l’avenir si chaque jour, la société leur rappelle leur invalidité ? Par un regard dans la rue, une infrastructure inappropriée, un job qu’ils n’obtiennent pas… et par une question à laquelle ils doivent répondre quotidiennement : « Comment c’est arrivé ? »
 
Légitime, cette question les force pourtant à regarder derrière eux, et non vers l’avenir. Sans cesse ils répètent l’histoire encore et encore.
 
Et pourtant, est-ce vraiment le plus important ?
 
 

UNE QUESTION QUI DÉRANGE ?

 
« En soi, la question ne me dérange pas vraiment, mais nous ne nous résumons pas à la seule histoire de notre accident. Nos vraies histoires, c’est ce que nous faisons aujourd’hui et ce que nous ferons demain.
 
En fait, peu importe comment je me suis retrouvé dans cette chaise roulante. »

 
Yves Krauth,
Ambassadeur de la campagne

 
 
CAP48 dévoile dès aujourd’hui l’histoire de l’accident qui a conduit Yves dans sa chaise roulante. Ou plus exactement, des histoires… à la piscine, sur l’Everest, en vélo, à un concert.
Yves, ambassadeur de la campagne, racontera en TV, en radio, sur Facebook, Twitter et Instagram,… plus de 50 scénarios différents sur la cause de son handicap. De la plus banale à la plus farfelue, ces histoires véhiculent en réalité un vrai message : « Comment c’est arrivé, on s’en fout. Ce qui compte, c’est qu’on bouge ensemble ».
 
 
La campagne CAP48 durera 3 semaines en TV, radio et sur les réseaux sociaux. Suffisamment de temps et d’opportunités pour découvrir plus de 50 histoires différentes racontées par Yves.
 
 




Les autres actualités

Toute l'actualité