Viva for Life

CAP48 gère la collecte de fond Viva For Life et l’octroi des financements de cette opération annuelle de la RTBF au profit de jeunes enfants vivant sous le seuil de pauvreté en Wallonie et à Bruxelles.

Aujourd’hui, un enfant sur quatre vit sous le seuil de pauvreté en Fédération Wallonie-Bruxelles. La pauvreté entraine irrémédiablement de sérieuses et durables conséquences sur le dé­veloppement et les perspectives d’avenir de l’enfant. Une situation intolérable qui a poussé la RTBF à lancer l’opération « Viva for Life » depuis 2013 parce que la pauvreté continue d’enfermer des milliers de familles et d’enfants dans un cercle vicieux intergénérationnel, l’action Viva for Life appelle chaque année à la solidarité de tous!

Appel à candidatures

Vivaforlife3

En partenariat avec la RTBF, CAP48 joue un rôle important dans la sensibilisation du public aux problèmes des jeunes enfants vivant sous le seuil de pauvreté, représentant 25% des enfants en Wallonie et près de 40% à Bruxelles. Cette sensibilisation concerne également la nécessité de donner accès de manière précoce à un accueil de la petite enfance de qualité pour lutter durablement contre la reproduction des inégalités et améliorer les conditions de vie des enfants et de leur famille.

Viva for Life permet aussi chaque année le financement de nombreuses associations venant en aide à de jeunes enfants et familles vivant sous le seuil de pauvreté en région wallonne et à Bruxelles.  Un appel à candidatures est ouvert chaque année, entre début juin et mi-octobre, et l’analyse des dossiers est effectuée par un jury indépendant présidé par le Délégué général aux droits de l’enfant, en partenariat avec l’Office de la Naissance et de l’Enfance, la Fondation Roi Baudouin et les pouvoirs publics.

VIVA FOR LIFE : Un appel à projets pour renforcer l’action des associations 

A qui s’adresse l’appel à projets ? 

CAP48 finance exclusivement des projets d’associations qui s’adressent à des jeunes enfants (0-6 ans) et familles vivant sous le seuil de pauvreté. Sont éligibles les asbl du secteur de l’Aide à la Jeunesse, de la petite enfance et de la lutte contre la pauvreté ainsi que certaines associations qui mettent en place un projet spécifique pour les jeunes enfants et de leur famille en situation de pauvreté.

Les financements octroyés par l’opération Viva for Life peuvent toucher les différentes catégories suivantes :

 

  • Les investissements matériels
  • La mobilité
  • Le renforcement de personnel 
Vivaforlife2

VIVA FOR LIFE : 5 ans, quel bilan ?

Avec près de 14 millions d’euros récoltés en 5 ans, Viva For Life a permis de financer 356 projets au sein de 183 associations différentes œuvrant au quotidien sur le terrain aux côtés des enfants et des familles en pauvreté. Le financement du salaire est primordial pour les associations actives sur le terrain de la pauvreté infantile afin de mener leur projet. C’est pourquoi, la grande majorité des financements concernent du renforcement de personnel.

A la demande de CAP48, l’Université de Mons a réalisé en 2017 une enquête auprès d’associations financées. Ses résultats démontrent que les financements de l’action Viva for Life ont permis aux associations d’augmenter leur capacité d’accueil et de développer la qualité de l’accompagnement des familles et de leurs enfants bénéficiaires. Des résultats positifs qui montrent qu’il faut continuer à se mobiliser!

Viva For Life

Caroline

de l’asbl "La Ribambelle" à Bruxelles.

Grâce à Viva for Life, Caroline a été engagée aux côtés de l’équipe d’accueillantes et de la directrice pour développer le soutien à la parentalité.

Ma fonction est un réel plus ! Ces enfants qui grandissent dans des appartements très étroits n’ont souvent pas l’opportunité de bouger librement.

Ici, ils ont un espace de jeux qui leur permet de s’exprimer à leur manière, et de se dépenser comme tout enfant.

Le fait que leur parent soit présent est important pour les aider à se sentir en confiance et à se laisser aller dans un milieu fort différent de chez eux.